EUR / CDF
1 850,36
0.21%
(+3.82)
USD / CDF
1 661,00
0.06%
(+1)
CAD / CDF
1 264,26
0.13%
(+1.7)
CHF / CDF
1 681,54
0.09%
(+1.5)
GBP / CDF
2 140,70
0.45%
(+9.68)
ZAR / CDF
112,08
0.09%
(-0.1)
XAF / CDF
2,82
0.21%
(+0.01)
XOF / CDF
2,82
0.21%
(+0.01)

ONU : le diplomate de l’environnement obligé à la démission!

23

Le directeur du Programme de l’ONU pour l’environnement M.Erik Solheim, d’origine norvégienne, a été contraint de démissionner mardi 20 novembre, annonce faite par les médias internationaux le mercredi 21 novembre 2018.

En effet, cette situation arrive à deux semaines de l’ouverture de la COP 24 pour le climat qui se tiendra à Katowice en Pologne.

Plusieurs chefs d’accusations contre le chef de l’agence de l’ONU pour l’environnement, notamment des frais de déplacement beaucoup trop élevés, des notes de frais injustifiées et des situations de conflit d’intérêts…

Depuis son arrivée à la tête du Programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP) en 2016, Erik Solheim a fait exploser le budget de l’agence jusqu’à atteindre la somme de 500 000 dollars de ses frais de déplacement. Sans oublier de nombreuses notes de frais non justifiées.

Selon un audit interne de l’ONU transmis au secrétaire général et que le journal britannique The Guardian a pu se procurer, Erik Solheim était très peu présent à Nairobi où se situent les bureaux de l’UNEP, il aurait été absent à 80 % du temps passé à la tête de l’agence.

Par ailleurs, les enquêteurs de l’ONU ont estimé aussi que le diplomate norvégien a obtenu pour sa femme un poste dans une entreprise norvégienne avec laquelle l’UNEP venait de signer un contrat.

De ce fait, au moins trois pays, la Suède, le Danemark et les Pays-Bas avaient décidé de ne plus verser leurs cotisations à cette agence, soit 50 millions de dollars qui mettaient les programmes pour lutter contre le changement climatique en péril.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.