EUR / CDF
1 833,99
0.04%
(-0.79)
USD / CDF
1 665,00
-0%
(0)
CAD / CDF
1 255,60
0.02%
(+0.28)
CHF / CDF
1 679,88
0.01%
(-0.24)
GBP / CDF
2 076,33
0.01%
(-0.31)
ZAR / CDF
111,58
-0%
(0)
XAF / CDF
2,80
0.04%
(-0)
XOF / CDF
2,80
0.04%
(-0)

RDC : l’interdiction des emballages plastiques observée partiellement d’après le ministre de l’industrie

76

Le ministre de l’industrie Marcel Ilunga Leu, s’est réjoui du respect réservé par certains opérateurs économiques opérant en RDC, à la mesure portant interdiction de production, commercialisation et utilisation des emballages plastiques.   Au cours de la reunion présidée pour évaluer l’applicabilité de cette decision gouvernementale à Kinshasa, l’autorité ministérielle a fustigé le fait que certains commerçants  trainent à emboiter les pas.

Le patron de l’Industrie en RDC, a promis  d’user de tous les moyens, pour parvenir au strict respect de cette règlementation contenue dans le décret du premier ministre Bruno Tshibala. Il a noté que parmi les industriels, d’autres sont tombés sur le coup des inspecteurs pour lesquels les procès-verbaux sont auditionnés et qu’ils auront de mise en demeure de 15 jours pour s’exécuter, au cas contraire ils seront déférés devant les instances judiciaires.

Pour le ministre de l’Industrie, le refus de faire accéder les inspecteurs dans les installations où sont produits les emballages constitue une infraction prévu dans le décret du Premier ministre.

« Tant que les sachets en plastiques seront en circulation, nous allons continuer à aller inspecter jusqu’à ce que les industries se conformeront au décret précité,  pour que Kinshasa puisse avoir comme slogan “Sachet Zéro” même  partout en RDC »,  a martelé Marcel Ilunga.

Pour lutter contre la pollution environnementale, les autorités congolaises, ont décidé d’interdire l’utilisation sur l’ensemble du territoire national des emballages en matière plastique. En dépit des efforts fournis quant à ce, la mesure souffre encore  d’application.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.